KaZeo
+
fallon64
Follow me
Join now
Publicité
Accueil » Bouturage des rosiers » Comment bouturer les rosiers
  Articles de cette rubrique :
 

Comment bouturer les rosiers

Tout jardinier passionné de roses aime multiplier ses variétés favorites. Cette opération se fait de la fin de l’été ( fin août ) à l’automne ( novembre ). Parmi les modes de multiplication, le bouturage est l’un des plus accessibles.

 

Certaines variétés réagissent mieux au bouturage ( rosiers anciens, rosiers lianes ) que d’autres ( variétés modernes ). En outre, les roses représentent un commerce, et certaines variétés sont protégées et il est donc normalement interdit de les multiplier. Cela dit, pour un usage privé, rien ne vous empêche d’essayer. Vous pourrez ainsi fleurir votre jardin à moindre coût ou offrir votre « production » à vos amis ou à votre famille. De toutes façons, les vrais amateurs de roses achètent régulièrement de nouvelles variétés qu’ils n’ont pas dans leur jardin, et l’industrie de la reine des fleurs n’est donc pas en danger si vous multipliez une variété de votre jardin de temps en temps.

 

Les méthodes de bouturage peuvent varier légèrement d’une personne à l’autre, et il m’est même arrivé de simplement planter une tige en terre, sans précaution particulière, et d’avoir aujourd’hui des rosiers florifères et en pleine forme.

 

Voici  une méthode que je vous propose pour bouturer les rosiers.

 

1) Fabriquer vos contenants.

 

 Les racines des rosiers se développent plus en profondeur qu’en largeur. Il leur faut donc des pots adaptés. De simples bouteilles en plastique feront très bien l’affaire. Coupez le sommet, et percez le fond pour l’écoulement de l’eau. J’utilise pour cela un tournevis chauffé sur le feu de la gazinière, ce qui rend l’opération plus facile et plus rapide.

 

 

                                                    

 

2) Préparation du substrat.

 

Faites un mélange moitié terreau moitié sable de rivière ( que l’on trouve facilement en jardinerie au rayon animalerie sous le nom de « sable de Loire » ).

Remplissez les bouteilles et tapez-les sur le sol pour tasser le tout. Veillez à laisser environ deux centimètres entre le substrat et le haut des « pots » pour faciliter l’arrosage.

 

                                          

 

3) Taille des boutures

 

Coupez des tiges du rosier à bouturer, et découpez ces tiges en tronçons d’environ 20 cm. Le diamètre doit être équivalent à celui d’un crayon à papier. Les tiges doivent être semi-aoûtées, c’est-à-dire qu’elle doivent avoir commencé à durcir. N’utilisez pas des tiges trop tendres.

 

Coupez la base sous un nœud ( partie légèrement renflée sur la tige d’où de nouvelles pousses partiraient si la tige était laissée en place ). Coupez en biais

 

                                          

 

Coupez le sommet au dessus d’un nœud.

 

                                          

 

Otez toutes les pousses latérales et les épines, et laissez juste 2 à 4 feuilles au sommet. Vous voici maintenant avec un bouture prête à être plantée.

 

                                              

 

4)Préparation de la bouture

 

Placez vos boutures dans un récipient d’eau. Cela va éviter qu’elles ne se dessèchent, et aider l’hormone de bouturage à se fixer sur la tige ( voir plus bas )

 

                                                   

 

L’utilisation d’hormone de bouturage n’est pas indispensable, mais peut faciliter l’émission de racines. En tout état de cause, utiliser un sachet neuf, car l’hormone ne se conserve pas bien. Versez l’hormone dans un petit récipient.

 

                                      

 

Plongez vos boutures humides dans l’hormone, et tapotez les tiges afin d’ôter l’excédent.

 

                                    

 

5) Plantation

 

A l’aide d’un petit morceau de bois, d’un stylo ou d’un tournevis, faites un trou dans le substrat. Cela permettra à l’hormone de ne pas être enlevée par frottement quand vous mettrez la tige en terre.

 

                                

 

Ensuite, plantez votre bouture. Pour faciliter le stockage et l’arrosage, vous pouvez mettre plusieurs boutures dans une même bouteille. J’en mets pour ma part jusqu’à 3 par contenant.

N’oubliez surtout pas d’étiqueter, car rien ne ressemble plus à une branche de rosier qu’une autre branche de rosier…et il est ensuite impossible de les différencier.

 

                                 

 

                                                

 

Certains jardiniers recouvrent le tout d’un film plastique, car les boutures aiment les environnements humides. J’ai placé les miens dans une mini-serre. Exposez-les à mi-ombre, ou dans un endroit très clair mais sans soleil direct.

 

                               

                                                   

 

Arroser régulièrement, et patientez. Si les feuilles jaunissent et tombent, rien d’alarmant. D’autres pousses prendront le relais plus tard. En revanche, si une branche noircit, enlevez-la immédiatement, car la bouture a échoué et la moisissure risque de gagner les autres tiges.

Au printemps prochain, vous pourrez installer vos boutures dans un pot plus grand et individuel, et planter à l’emplacement définitif à l’automne suivant, soit un peu plus d’un an après la bouture de départ.

 

Voici pour finir deux exemples de boutures que j’ai réalisées en août 2006, et que je planterai cet automne.

 

              Christophe Colomb ( Grimpant )

                

 

                                                                                           et Mozart

                                                                            

 

Maintenant, c'est à vous ! Bonne chance !

Le lundi 10 septembre 2007 à 21h33 dans Bouturage des rosiers
Poster un commentaire
Pseudo :
Email (facultatif) :
Adresse site (facultatif) :
Votre message :
Voulez-vous suivre le fil de la discussion ?
roslina

roslina (Visiteur)
bonsoir j ai suivi votre methode a la lettre mais n ayant pas de serre ja i mis les boutures dans des bouteilles les premeires feuilles sont apparues je suis trop contente es ce que je dois les decouvrir ou les laisser toujours dans les touteilles merci de m eclairer

Lundi 04 Novembre 2013 à 20:41

Olivio

Olivio (Visiteur)
Bonjour,
Excellent article, clair et précis!!!
Merci beaucoup.

Jeudi 24 Octobre 2013 à 10:37

beatrice

beatrice (Visiteur)
bonjour,
trop bien la démonstration pour bouturer les rosiers.
je vais m'y mettre !!!
merci beaucoup

Mercredi 25 Septembre 2013 à 17:48

Pascale

Pascale (Visiteur)
Merci et bravo,

Ta technique de bouturage est très explicite, je vais la tester cet automne mais l'hiver, que fais-tu des bouteilles ou de la mini-serre ? J'ai peur du gel si nous avons un hiver rigoureux en région parisienne.

Meme questionnement pour les noyaux de fruits (abricots) qui sont très vigoureux et plein de feuilles pour le moment, mais que faire avec des températures négatives ?

Je débute dans la multiplication des vivaces, arbustes et rosiers donc un grand merci de me répondre et de me donner tes précieux conseils.

A bientot et encore merci !

Mardi 24 Septembre 2013 à 18:22

hamdi mosbah

hamdi mosbah (Visiteur)
Très explicite et très clair ,je vous en félicite de votre clarté ainsi que dans vos photos. Je me mets tout de suite au travail et vous rendrez compte de tout ce qui se passera dans ma serre que dans mon jardin jusqu'à la cueillette de mes jolies fleurs dont je vous dédirais les meilleures.Merci encore et à bientot.

Mercredi 18 Septembre 2013 à 20:39

voahangy

voahangy (Visiteur)
bonjour,
j'aimerai discuter avec vous car j'aime bien les fleurs,merci de m'ecrire afin qu'on puisse partager notre connaissance,merci pour votre réponse
salutations
Voahangy
Madagascar

261 34 14 400 44

Vendredi 13 Septembre 2013 à 18:03

tirid

tirid (Visiteur)
Je suis satisfait des détails belle présentation et belle réussite je suis motivé pour le bouturage en général et envisage pour commencer de multiplier mon seul rosier du jardin, je ne sais pas de quelle variété c'est mais les fleurs sont (roses) et un parfum extraordinaire, ce n'est pas un grimpant, je le taille très court environ à 20 cm du sol et à son max de croissance il monte à 1,80 voir 2 m. et beaucoup de fleurs.

Samedi 15 Juin 2013 à 10:11

Flo

Flo (Visiteur)
désolée pr mon précédent message, ça y est la réponse vient d'apparaitre.. (boulet, je sais !)
Pour ce qui est de mon rosier, car je considère que je peux l'appeler comme ça maintenant, je ne sais pas trop où le mettre ! pr l'instant il est encore ds la cuisine, près de la fenêtre (chauffage des pièces allumé), mais est-ce bon ? Ici il a déja gelé (nord est de la France) et les tempés sont entre 4° et 15° en moyenne en ce mmt. une idée pour ne pas le choquer de trop ?

Mardi 02 Octobre 2012 à 12:18

Flo

Flo (Visiteur)
Hello webmaster,
j'ai vu que vous aviez répondu à mon commentaire dans la barre des menus à gauche, mais je n'arrive pas à lire le commentaire, je ne le trouve pas, est-ce normal ? j'aimerais bien le lire en entier !
Bien sur, je ne l'ai pas précisé (c'est mal je sais !), mais c'est ici que j'ai trouvé les meilleurs conseils et les plus chouettes illustrations pour bouturer : félicitations !! (pr les bouteilles en plastique, je conseille les bouteilles d'oasis de 2L, elles sont parfaites !)
A bientôt !

Mardi 02 Octobre 2012 à 12:12

Webmaster

Webmaster
Bravo Flo ! Il faut en effet ne pas hésiter à faire des tentatives. Parfois on a de bonnes surprises. J\'avais également fait cet essai avec des roses de fleuristes mais sans succès; il s\'agit souvent d\'hybrides modernes, plus difficiles à réussir, mais parfois cela fonctionne ( tu en es la preuve ). Pour le reste, si ta bouture prend et qu\'un rosier se développe, il n\'y a aucune raison pour que tu te retrouves avec un rosier différent de l\'original. La bouture ( dans l\'eau comme en pleine terre ou en pot ) , contrairement au semis, assure d\'avoir un rosier identique à l\'original. Tiens nous au courant, celà m\'intéresse ! Et si en plus tu as une photo de ton rosier en fleurs, ce sera encore mieux . ;o). Merci pour avoir partagé ton expérience.
Fallon.

Lundi 01 Octobre 2012 à 22:57

FLO

FLO (Visiteur)
Bonjour,

Voici une autre méthode : J'ai reçu 3 roses pour mon anniversaire en février dernier : rouges, très bon port et parfumées, : bref : superbes ! Après être retournée chez le fleuriste j'ai appris que c'était des " RED NAOMI " et malheureusement malgré mes recherches, impossible d'en trouver un pied en vente, même sur internet ! Mes tiges ayant l'air de vouloir faire des yeux et de bourgeonner, j'ai tenté un truc fou !  j'ai donc placé 2 des tiges en terre comme conseillé ici avec hormone, etc.(n'a rien donné) et le 3ème je l'ai laissé juste dans de l'eau dans une carafe à décanter le vin (pas d'autre vase sous le coude !) et je l'ai laissé à la lumière mais pas directe.
La tige restait verte et des racines sont sorties fin septembre (après 7 mois !!!) et des feuilles ont suivi ! J'ai attendu un bon développement racinaire avant de replanter dans un pot en terre et ça pousse ! QQ1 a déjà fait ça ? est ce que ça fonctionne ou vais-je obtenir un rosier dégénéré ? suspense !
voilà mon autre méthode qui marche, mais qui est trèèèès longue !

Lundi 01 Octobre 2012 à 22:08

jethro

jethro (Visiteur)
merci pour vos conseils

Samedi 01 Septembre 2012 à 12:58

nounou

nounou (Visiteur)
Merci pour vos explication bien détailler super je dois faire un essaie avec d'autre plantes

Mercredi 15 Août 2012 à 18:44

cogau

cogau (Visiteur)
merci. je fais mon 1er essai aujourd'hui, en souhaitant qu'il porte ses fruits! heuuu! pardon, ses fleurs!bizoo

Jeudi 19 Juillet 2012 à 17:17

vini

vini (Visiteur)
super l illustration. beau boulot et féllicitation.
merci

Samedi 07 Juillet 2012 à 11:27

Aquallyn

Aquallyn (Visiteur)

Merci pour cette explication très claire et surtout illustrée. Je vais tenter l'aventure cette année.

Vendredi 25 Mai 2012 à 11:29

saxo

saxo (Visiteur)
l'astuce des bouteilles en plastique est géniale, cette année je veux tenter de faire mes boutures de rosiers merci pour vos conseils..bonne journée 

Vendredi 25 Mai 2012 à 09:01

marquise

marquise (Visiteur)
explications exccellentes et faciles à suivre.habituée a faire la greffe en ecusson, je trouve que votre procédé est plus facile.  merci

Jeudi 24 Mai 2012 à 09:41

mimi

mimi (Visiteur)
j'ai tout particulièrement apprécié, clair bien documenté, précis  concret et imagé

Jeudi 17 Mai 2012 à 21:44

Webmaster

Webmaster (Visiteur)
Oui, il est tout à fait possible de bouturer un rosier qui possède encore ses feuilles.

Mercredi 14 Mars 2012 à 07:47